La ville de Lille vient de lancer une campagne de communication pour lutter contre les mégots de cigarettes qui salissent et polluent les rues. Pas moins de 18 tonnes de filtres seraient ramassées chaque année dans la capitale des Flandres.

« Et là, vous voyez le problème ? » La question accompagne un mégot de cigarette géant, composé de millions de filtres, écrasé sur la Grand Place de Lille, et a pour but d’attirer l’attention des fumeurs sur ces petits déchets ramassés chaque année par tonnes (18) dans les rues de la ville.

Amende

Pour l’instant la municipalité communique mais bientôt, un mégot de cigarette par terre sera verbalisé. A partir du mois de juin, la fin de votre « clope » vous coûtera 68 euros d’amende si vous être pris à jeter votre filtre fumant à terre.

Certains fumeurs trouvent l’excuse du manque de cendriers ou de poubelles en ville… Ils devraient être prochainement multipliés. Par ailleurs, les cafetiers seront également sous la menace d’une amende, s’ils n’équipent pas leurs terrasses comme il se doit.
L’affiche n’aura échappé à personne, dans le centre de Lille, et des agents du service propreté sillonnent la capitale des Flandres à la rencontre des fumeurs, pour les sensibiliser aux nuisances causées par ces mégots jetés à terre : « Un seul mégot suffit à polluer plus de 500 litres d’eau et met entre 4 et 12 ans à se décomposer. Il dégage des composés toxiques et polluants comme la nicotine, le cadmium et le plomb »

One thought on “Lille : la chasse aux mégots de cigarettes est ouverte !

  1. Je trouve cette initiative très intéressante car je déplore l’accumulation de mégots sur les trottoirs notamment à Lille entre la porte de Paris et le parc Jean baptiste Lebas où il y a une école de communication (!!!!) où le trottoir regorge de mégots..
    Je vais y déposer le document lors de mon prochbain passage.. comptez sur moi.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *