Comment sont recyclés les mégots de cigarettes ?

Les mégots usagés sont d’abord réceptionnés dans notre local de stockage, à Marseille.

Nous les envoyons ensuite à l’usine de recyclage partenaire, située à Bourg-Blanc, en Bretagne. 

Dans le mégot, il y a trois flux : le papier, le tabac et les cendres (soit 12% des flux) et le filtre en acétate de cellulose, fibre plastique qui constitue 80% du mégot. Les 8% restants sont les boues obtenues après dépollution, contenant les substances toxiques des filtres.

C’est simple, il n’existe ni d’écotaxe ni de subventions (publiques ou privées) pour le recyclage des mégots de cigarettes. En effet, l’industrie du tabac ne prend pas en charge la fin de vie de leurs déchets et ne verse pas un centime aux unités de recyclage et/ou aux associations telles la nôtre. Ainsi, l’usine de recyclage doit couvrir ses charges en facturant son service. Cela se répercute directement sur le prix du kit, qui est avant tout un service à composante de produits. Notre association n’est en effet pas en mesure de payer pour recycler les mégots des parties prenantes. 

Pour autant, la technologie est là et il est important de montrer qu’il existe un véritable intérêt pour cette filière nouvelle et un véritable engagement éco-responsable.

MéGO!  (2017) :  Première et unique unité française de recyclage des mégots de cigarettes.

Unité de traitement bas carbone :

  • faible énergie grise
  • réutilisation et régénération continue du cycle de nettoyage de la matière
  • processus peu mécanisé afin de diminuer l’impact énergétique
  • en partie autonome en énergie et en eau

Prêt.e pour une visite virtuelle de l'usine de recyclage ?

Découvrez le processus de recyclage et l’usine partenaire lors de cette visite virtuelle.