“Un tel fléau mérite bien un projet de création d’entreprise, d’autant que les solutions pour s’en débarrasser passent moins par la remontrance culpabilisatrice aux fumeurs (un Français sur trois fume) que par la récupération de leurs redoutables déchets.”